Chilbertas aux pralines roses

5 Mai

Mon seul regret : sans moule à dariole je n’ai pas obtenu la jolie allure des chilbertas d’Anne Sophie Pic. Évidemment, il n’y a pas eu de restes mais je ne résiste pas à vous montrer la photo que j’avais conservée depuis des années, celle qui m’avait donné envie d’en réaliser.

Mes chilbertas, même moins jolis étaient tout de même bien bons.

pour une douzaine de chilbertas dans des moules à briochettes en silicone :

  • 16 pralines roses
  • 2 œufs entier
  • 100 g de sucre semoule
  • 100 g de sucre glace tamisé
  • 60 g de poudre d’amandes
  • 180 g de farine tamisée
  • 8 g de levure chimique
  • 220 g de beurre

Préchauffer le four à 170 °C.
Faire fondre le beurre. Dans un saladier, battre les œufs entiers à l’aide d’un fouet, puis incorporer successivement le sucre semoule et la farine tamisée.
Terminer de mélanger la pâte à l’aide d’une spatule en bois, sans trop la travailler, ajouter la levure chimique, incorporer petit à petit le beurre fondu bien chaud, et mélanger jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.

Incorporer ensuite la poudre d’amandes, puis le sucre glace tamisé et mélanger rapidement pour obtenir une pâte homogène.
Beurrer éventuellement les moules. (vive le silicone !)

Garnir 1/3 de chaque moule avec une première couche d’appareil à chilbertas (environ 1 cm), puis disposer dessus une praline.
Ajouter une seconde couche d’appareil de façon à remplir les moules aux 3/4, et terminer par une seconde praline. Enfourner pendant 15 min.

Démouler les chilbertas, lorsqu’ils sont froids, les saupoudrer de sucre glace en protégeant la praline avec une petite cuiller pour ne saupoudrer que le tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *