Kouglof

28 Jan

Y’a des jours avec, … et des jours sans.

Ce 30 décembre devait être un jour sans !

Pour la première fois, j’organisais un Slunch. Munie de la bible de Pascale, j’avais organisé la table et les petits plats qui allaient avec pour régaler mes voisins. Mais, c’était sans compter la météo. Le kouglof  était en cours dans ma machine à pain,et je suis partie pour les courses de dernière minute.  Mais au moment de rentrer pour passer à l’étape suivante, la
machine s’est enrayée un brin. 
« L’épisode neigeux » comme ILS disent a commencé. En arrivant en bas de mon chemin (et pas sans mal) une première voiture était coincée. J’ai évité la poubelle de peu en freinant et j’ai calé à 100 m du but. Derrière moi, ma Grande n’avait pas réussi à dépasser le portail du voisin.

Et alors, que fait on dans ces cas là ??? Et bien si on veut aller jusqu’à la porte, c’est avec la pelle, pas mal d’huile de coude et quelquefois du sel qu’il faut bosser. Et forcement, passer le balai et déblayer pour pouvoir rentrer les voitures à l’abri, ça prend du temps.

45 minutes plus tard, les voitures étaient au garage, les courses rangées, la famille au chaud … mais le kouglof !!! Sale tête.

Et comme un malheur ne va pas sans l’autre, j’ai accumulé les déboires. J’ai décidé de mettre quand même mon pâton au four et de cuire le semblant de brioche. Et dans la précipitation (je crois même que j’avais mal lu la durée de cuisson), j’ai sorti le kouglof, retourné le moule sur une assiette, secoué un peu et … le kouglof est tombé en mille morceaux !

J’ai heureusement sauvé la soirée avec un vin chaud , la tarte au fromage blanc, et de futurs petits palmiers salés, mais je ne pouvais pas rester sur cet échec.

Aujourd’hui était plutôt un jour avec …

Pour 1 moule à kouglof de 22 cm :

Peser 100 g de raisins secs. Ajouter 2 c. à soupe de rhum, couvrir d’eau et mettre au micro-ondes pendant 1 minutes. Laisser refroidir et gonfler les raisons le temps de la préparation.

  • 40 ml de lait tiède
  • 1 œuf
  • 1 sachet de levure à pain Francine. (1,5 cuiller à café)
  • 160 g de farine

Dans un saladier, mélanger l’œuf battu en omelette, le lait tiède, 80g de farine puis la levure de boulanger. Lorsque le mélange est homogène, transvaser dans la cuve de la machine à pain et saupoudrer de 80 g de farine.sans mélanger.

Poser la cuve dans la machine et oublier cette préparation pendant 40 minutes.
Le pâton commence à lever et la farine est craquelée.
Au bout de ce laps de temps, continuer la brioche. Dans la machine à pain, ajouter sur le pâton et dans l’ordre :

  • 160 ml de lait tiède
  • 1 c. à café de sel
  • 60 g de sucre en poudre
  • 240 g de farine

Démarrer le programme pâte de la machine à pain. Quand le pâton commence à être homogène, ajouter

  • 125 g de beurre mou, coupé en dés.

Beurrer abondamment le moule à kouglof. Déposer dans chaque cannelure une amande non mondée.
Dès que le programme est terminé, déposer la pâte sur le plan de travail fariné.

Pétrir rapidement et ajouter les raisins égouttés.

Faire un trou au centre de votre pâton et remplir le moule à kouglof.

Mettre le moule au four, position « brioche » soit 40°. Laisser lever 1h 30 jusqu’à ce que la pâte dépasse le rebord de votre moule de 2 cm environ.

Sortir le moule du four et le mettre à préchauffez à 180°C.
Enfournez à four chaud pour 40 minutes.
Si le kouglof dore un peu trop, recouvrir de papier aluminium.

Démoulez délicatement et faire refroidir sur grille.

16 Replies to “Kouglof

  1. De toute manière même si il n’y avait rien sur la table on passe des bons moments avec toi !!! mais si en plus il y a des choses… ,-) je n’ai jamais essayé de faire un kouglof mais le tien me donne bien bien envie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *