Lotte bardée …

16 Mai

… pas de diplômes, mais d’une fine tranche de lard fumé.

Une idée tirée d’un Thuriès de Noël, facile à réaliser et qui pourrait faire un excellent plat de fête des mères, par exemple.

Pour 4 personnes  :

  • 1 queue de lotte (d’environ 1 kg) pelée par le charmant poissonnier
  • 8 tranches fines de poitrine de porc fumée
  • 2 poires
  • 8 échalotes rondes
  • beurre, sel, poivre.
  • 200 g d’eau
  • 50 g d’alcool de poire  (j’ai zappé pour une version light)
  • 1 brin de romarin

Lever les filets de lotte et les couper en tronçons d’environ 150 g, réserver au froid.

Peler, centrifuger les poires, réserver le jus obtenu.

Échalotes confites  :

Peler les échalotes, les suer entières au beurre (20 g pas plus, allégé tout à fait recommandé), ajouter le jus de poire, l’eau, l’alcool de poire et le romarin. Cuire le tout à cou­vert et à feu doux.  Attendre que les échalotes soient tendres et confites, presque caramélisées.

Assaisonner les tronçons de lotte, les rouler dans 1 ou 2 fines tranches de poitrine de porc fumée, ficeler.

Colorer les tronçons de lotte au beurre sur toutes les faces, (pareil, j’ai sauté cette étape : trop de beurre)

Mettre à cuire dans un four à 160° pendant 15 minutes environ.

Dresser les morceaux de lotte dans une assiette et disposer autour 2 échalotes confites avec leur jus.

3 Replies to “Lotte bardée …

  1. C’est curieux moi je vouyais ça plutôt pour la fête des pères c’est curieux hein ! remarque la dernière fois que j’ai fait de la lotte… une vraie cata ! tout sec et pas bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.