Yaourt ou dessert : les 2 mon général

20 Mai

C’est bien un pot de yaourt, mais dedans c’est vraiment plus … plus gourmand, plus parfumé, plus dessert quoi!

Pour la réalisation c’est elle qui a trimé :

Vous l’avez sans doute déjà croisée au détour d’autres blogs …

J’ai à mon tour cédé aux sirènes de la pub. Mais sans regret : pour un site qui propose un joli panel de ce dont on peut avoir besoin pour ma passion : cuisine et arts de la table.

Lorsqu’on m’a proposé un cadeau pour sceller un partenariat, j’avais justement dans la tête une idée de dessert qui se prêtait à l’article convoité.
Ma yaourtière est arrivée à point et elle trône fièrement dans ma cuisine. Après 3 essais, j’en suis bien satisfaite. Je savais déjà que les yaourts, c’était plutôt un jeu d’enfant. A tel point que je n’achète quasiment plus ceux du commerce (sauf une variété particulière pour « lancer » la fermentation). Mais je n’avais jamais tenté grand chose de nouveau. J’ai tenté une « fournée » aromatisée à la fraise .

 J’ai été aussi contente qu’on puisse l’être avec des fruits bien décevants.

A re-tester donc dans quelques jours lorsque mes gariguettes seront mûres.

La recette suivante, s’avère une jolie réussite. C’est un véritable dessert, frais et gourmand, tout simple à réaliser. Il faut seulement y penser à l’avance, puisque les yaourts en général , prennent une dizaine d’heures à se faire. Rajouter quelques heures, au frais, c’est donc un dessert à préparer la veille de le servir : parfait lorsqu’on reçoit.
C’est dans ELLE à table que je l’ai découverte, pas mécontente de trouver une idée originale, qu’on doit pouvoir décliner en d’autres idées. Mais pour l’instant, place au :

YAOURT TATIN

Pour 7 pots  :

 

Préparation. : 10 minutes – Temps de maturation: 9 h    

Pour la tatin :

  •  4 pommes à cuire
  • 4 c. à soupe de sucre en poudre
  • 1 c. à soupe de crème fraîche

Pour la crème :

Pour plus de rapidité, on peut utiliser 35 cl de glace
vanille, fondue, sinon :

  • 3 jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre semoule
  • 1/2 c. à café de graines de vanille
  • 250 g de lait demi-écrémé
  • 250 g de crème fraîche liquide

Pour le yaourt :

  •  50 cl de lait demi-écrémé
  • 1 yaourt nature fermier de 140 g
  • 3 c. à soupe de lait en poudre

Éplucher et couper les pommes en dés. Faire un caramel à sec avec le sucre. Verser les dés de pomme et cuire 5 min en mélangeant de temps en temps. Ajouter la crème fraîche et cuire à nouveau 10 min à feu moyen. Les pommes doivent être fondantes, mais pas en purée.

Verser un peu de mélange tiède au fond des pots de yaourt et réserver au frais.

Pour la crème à glace, j’ai opté pour le Thermomix. A défaut, c’est en fait un genre de crème anglaise, facile à réaliser à la casserole.

Dans le bol du Thermomix, mettre les jaunes d’œufs, le sucre semoule, la vanille et le lait dans le bol et régler 6 minutes à 80°, vitesse 3.

À l’arrêt de la minuterie, ajouter la crème fraîche et mixer 7 secondes à vitesse 5.

Retirer le bol du socle et laisser refroidir.

Verser la crème dans un bol et laisser refroidir.

Dans un mixer, verser le lait, la poudre de lait et le yaourt et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit parfaitement homogène. Ajouter la crème à glace et mixer quelques secondes de plus. Verser le mélange dans les pots individuels, par dessus les pommes.

Placer les pots dans la yaourtière, sans les couvercles. Mettre l’appareil en marche et régler la minuterie pour 9 heures.

Lorsque les yaourts sont prêts, un signal sonore retentit et l’appareil s’arrête automatiquement.

Placer les couvercles sur les pots et les déposer au réfrigérateur.

Les yaourts se conserveront au réfrigérateur pendant 5 jours.

 On pourrait utiliser d’autres fruits comme la pêche ou l’abricot et je ne manquerai pas d’essayer l’abricot dès que ces fruits arriveront sur mes étals, en remplaçant la vanille par de la cardamone.

Pour revenir à la yaourtière, je suis bien contente du produit :

j’apprécie tout particulièrement la minuterie qui sonne à la fin.  Jusque là, j’ai oublié plusieurs fois de sortir des yaourts et les mettre au frais rapidement. Je branche en général ce type d’appareils dans mon arrière cuisine et j’ai tôt fait de les oublier. Avec la sonnerie, plus de risque. Elle est plutôt plus petite que d’autres modèles et facile à ranger. Et plutôt jolie, sous son air métallisé.

Reste cette curieuse constatation : les pots sont au nombre de 7 (comme nombre d’autres modèles) et perso, j’aimerais mieux 8. Outre que c’est une chiffre rond, qui convient bien aux familles de 4, la contenance des pots est un peu importante à mon goût.

En conclusion, c’est un appareil à adopter : fini les yaourts achetés, bonjours les produits sains et économiques.

3 Replies to “Yaourt ou dessert : les 2 mon général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.