Agneau délice : la cuisson

18 Mai

Pas de photo, mais pas question de risquer d’oublier cette préparation.
L’agneau n’était pas ma tasse de thé. Du coup, pour chaque fêtes de Pâques, c’était la grimace.
Jusqu’au jour ou j’ai goûté, et regoûté, et apprécié.
Je suis maintenant une inconditionnelle de la souris d’agneau en tajine notamment.

Pour cette fois, j’ai voulu tenter un rôti dans l’épaule. Si nous avions été plus nombreux, j’aurais essayé du gigot et je pense que le résultat aurait été identique.

Tout cela pour dire que je suis super contente du résultat : une viande parfaite, confite, parfumée et fondant à souhait.
Le secret : 4 heures à four tiède, pas moins. Et pas plus compliqué.

Faire préchauffer le four à 140°.
Faire dorer la pièce d’agneau à la poêle. La déposer sur la grille de la cocotte magique (ou d’une cocotte en fonte).
Vaporiser d’huile d’olive. Assaisonner (sel et poivre).
Verser 2 louches de bouillon de poule.
Déposer toutes les gousses, non épluchées d’une tête d’ail . Ajouter un bouquet de thym frais.
Couvrir la cocotte magique.

Enfourner pour 4 heures.
Toutes les heures, sortir la cocotte, arroser la viande de son jus. Rallonger de bouillon si besoin. Il ne devra rester qu’un peu de jus parfumé à la fin.
C’est délice, je vous assure.

Prochaine étape : le gigot de 7 heures sûrement.

3 thoughts on “Agneau délice : la cuisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *