Galette – La mienne …

5 Jan

… qui clôture des fêtes très gourmandes.

J’ai donc décidé de varier un peu et d’alléger !!. Je garde dans mes classeurs (mal rangés Choupette …) une galette à base de pommes et de caramel au beurre salé qui m’a laissé un bon souvenir.

Seulement impossible de mettre la main sur le précieux document. Alors, j’improvise.

On dirait une vraie. Et pourtant :

Pour 6 – 8 personnes :

  • 1 pâte feuilletée
  • 6 – 8 pommes canada (6 grosses ou 8 petites)
  • 25 g de beurre
  • sucre en poudre

caramel :

  • 160 g de sucre en poudre
  • 80 g de beurre demi-sel
  • 20 cl de crème légère semi-épaisse

Préparer le caramel. Mettre le sucre dans une petite casserole et faire chauffer à feu moyen.
Attendre que le caramel se forme sans remuer, juste en ramenant le sucre non fondu au centre de la casserole.
Pendant ce temps, réchauffer la crème dans une tasse.
Dès que le sucre s’est transformé en liquide ambré retirer la casserole du feu et ajouter la crème à petites fois pour éviter les projections.

Remuer  bien, puis ajouter le beurre en morceaux et mélanger jusqu’à ce que la sauce soit bien crémeuse.
Remettre la casserole sur feu doux en remuant pour faire fondre le caramel cristallisé.

Laisser tiédir.

Faire préchauffer le four à 180°.

Éplucher et couper les pommes en quartiers de 2 cm d’épaisseur.

Dans une poêle, faire fondre le beurre et mettre à revenir les pommes pendant 5 à 10 minutes. Elles doivent rester fermes. Saupoudrer alors de sucre et faire caraméliser sur feu un peu fort. Réserver.

Étaler la pâte et découper 2 cercles : un du diamètre d’un moule à tarte de 26 cm, l’autre plus petit d’1 cm.

Foncer le moule avec le plus grand disque de pâte. Étaler dessus les pommes bien serrées. Verser 6 à 8 c. à soupe de sauce caramel sur le dessus.

Ne pas oublier la fève

Recouvrir du disque de pâte restant.

Dessiner des croisillons à la pointe d’un couteau; Dorer avec un jaune d’œuf.

Mettre au four pour 40 minutes.

Déguster tiède ou froid (ou tiède … ET froid ;o))

J’avoue, j’ai un peu fait un flop. Le garçon a demandé ou était la frangipane et là … rien à répliquer. La galette frangipane, ce sera pour une autre fois.

7 Replies to “Galette – La mienne …

  1. Bonjour
    Ta galette a l’air sublime mais je cherche une « vraie » galette pour essayer de la faire à Tokyo mais la poudre d’amande coûte chère… donc peut être que je prendrai la tienne. A voir.
    Merci pour tous tes commentaires! Je regarde toujours tes recettes avec appétit. Je tenterai une, bientôt. Bonne année 2009, qui promet encore d’être très gourmande!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *