anniv

10 Jan

Pour beaucoup d’entre nous l’année culinaire se termine le 31 décembre, voire jusqu’à l’épiphanie, et c’est après qu’on attaque, au moins pour 2 jours les Bonnes résolutions Hein Dorian ?
Mais, dans ma famille, cette échéance à leu plus tard. Je suis née en janvier, comme ma sœur ou mon petit papa absent. Alors, je continue les agapes tout janvier. Impossible de manquer ces dates.
Mais pour mon anniversaire, je veux bien recevoir, mais je ne veux RIEN cuisiner. Sauf que lorsque je parcours les rayons des traiteurs et autres surgelés, rien ne me convient.
Alors, je retourne sur les blogs et je chine LA recette d’exception, rapide et gouteuse.

Avec l’apéro, un brin pétillant, juste des petites tartelettes Picard

Puis, c’est l’entrée, faite maison à défaut …

Saint Jacques à l’écume d’orange, salade de pousses vertes.

Ensuite un parmentier de confit de canard, rapide avec une purée à l’huile de truffe qui fait toute la différence :

Et un dessert  : un succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *