THE Gâteau au yaourt

20 Fév

Toujours pour

LES GÂTEAUX DU MERCREDI

 

Je viens de me rendre compte que je n’ai jamais publié ma spécialité.

Un truc original … rarissime … et jamais vu sur la toile :

LE GÂTEAU AU YAOURT

En fait, c’est mon gâteau préféré.  Pour plusieurs raisons que vous devez pratiquer. Avec des ingrédients plus que classiques et en 45 minutes chrono, il est sur la table et plaît à tout le monde.

C’est LE gâteau que je réserve au petits déjeuners de fête et aux brunchs. Il fait partie de mes classiques parce que ce doit être le premier gâteau que j’ai préparé quand j’étais petite et que je n’ai jamais changé une virgule à ma recette. C’est même moi qui l’avais écrite sur le cahier de recettes de ma maman : c’est dire l’importance de la chose.

Je serais presque à me vanter d’être la championne de ce sport là  ;o)).  C’est vrai que les miens sont toujours les plus gros, les plus moelleux. Mais en matière de comparaison il n’y a que les membres de la famille. La concurrence n’est donc pas féroce. Mais j’ai toujours un franc succès lorsque j’en prépare un et c’est déjà bien.

On ne manque pas de blaguer sur l’allure, la forme, la taille dès que quelqu’un en fait un. C’est une sorte de concours et les coups bas ne manquent pas.

C’est chaque fois la même chose quand ma maman sort le sien du four. J’éclate de rire en lui demandant si elle a diminué les proportions par deux. Tout un chacun ne peut pas avoir ma réussite !!!! La pôôôvre. A sa décharge, à partir de la recette de base, elle fait un marbré. J’ai beau jeu après de lui dire qu’il n’est pas très gonflé. Mais chuuuttt ! ne répétez pas qu’elle a une excuse.

Je ne parle même pas de ceux de belle maman et de La Mouche (il ne tient qu’à elles de rétablir ici leur vérité)

Mais tout de même, IL m’a valu un choc plusieurs fois.

Lorsque ma Grande part le dimanche pour retrouver ses « chères études » autrefois à la capitale régionale et depuis cette année à la capitale tout court, je lui propose toujours cette douceur à emmener. Et cela fait plusieurs fois qu’elle lui préfère le « marbré de mamie », même tout raplapla. Pire encore, elle rêve du grand loupé de sa grand-mère fourré au Nutella pour cacher sa disgrâce.

Alors, je reste avec mon pauvre gâteau au yaourt nature, en ruminant ma vengeance.

Je demande un roulement de tambour. Voici ma recette à moi (toute seule ???)

Vider un yaourt dans un bol et conserver le pot.

Préchauffer le four à 180 °

Et hop, dans le robot :

  • 3 œufs (sans la coquille) – il fait être précise
  • 1 sachet de sucre vanillé (pas maison sacrebleu)
  • 2  pots de sucre en poudre (bien bombés)

On fait tourner pour bien mélanger.

Ensuite, on rajoute ces ingrédients en faisant tourner le robot après chacun :

  • 2 pots de farine – énormes – et un de maïzena, versés un à un ou 3 pots de farine
  • le yaourt
  • 1/2 pot d’huile.
  • 1 cuillère à soupe de rhum

Et en dernier , un petit tour avec

  • 1 sachet de levure chimique.

Il s’est bien passé 5 minutes depuis le début de la préparation. Il ne reste plus qu’à le verser dans un moule à cake et l’enfourner pour 40 minutes environ. De toute façon, il faut vérifier avec la pointe d’un couteau.

Il m’arrive de baisser le four à 160° et le laisser cuire un peu plus longtemps. Il faut qu’il soit juste cuit sur le dessus, jaune pâle, pas plus.

Allez ! J’avoue. Il m’est arrivé de remplacer le yaourt nature par un autre aromatisé vanille ou fraise et même citron. Mais ce sont les seules digressions que je me sois autorisées.

Et comme c’est une affaire qui marche, je les prépare par 2. Parce qu’en plus ils se congèlent très bien.

Le futur challenge pour moi maintenant ?? Le réussir aussi bien avec mon nouveau robot …

Ouf, voilà donc ma recette fétiche à l’abri, pour les générations futures et même plus loin !!!

Et pour bien terminer :

LA VERSION THERMOMIX

Hyper rapide

Préchauffer le four à 180 °

Et hop, dans le bol :

  • 3 œufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 250 g de sucre en poudre

On fait tourner pour bien mélanger : 30 secondes à vitesse 5

Ensuite, on rajoute ces ingrédients en faisant tourner le robot après chacun :

  • 160 g de farine.
  • 80 g de maïzena
  • le yaourt
  • 50 g d’huile neutre
  • 1 cuillère à soupe de rhum

Mettre en marche 60 secondes à vitesse 5 

  • 1 sachet de levure chimique.
  • Faire tourner 10 secondes à vitesse 3

Verser dans un moule à cake et enfourner pour 40 minutes environ.

J’aime bien le faire cuire plus doucement à 160 ° et un peu plus longtemps : le dessus est cuit mais pas doré, la pâte juste prise. Miamm !!

20 Replies to “THE Gâteau au yaourt

  1. au lieu des œufs entiers, il m’arrive de faire le gâteau comme toi, sauf que je mets les jaunes seuls, et je monter les blancs en neige,que je rajoute en dernier…tu as essayé ?

    • jamais essayé car j’avoue que comme je suis la championne de la famille ;o), je ne prends pas de risque. Et c’est peut etre dommage. Si tu fais une photo du tien, je me devrai de la poster …

  2. Trop fan
    Je suis trop fan du gateau au yaourt d’ailleurs j’ai réalisé un site dessus avec la recette traditionnelle mais aussi les recettes un peu plus exotiques (que tout le monde peut proposer)

  3. hummmm
    Il a l’air délicieux en tout cas!!
    Moi je fais la même recette, mais j’ajoute des petits dés de pomme et des pruneaux hachés, ca rend le gâteau encore plus moelleux!
    Sinon j’aime aussi ajouter des poires et des raisins secs gonflés au rhum…
    MIAM!

  4. Hé bien … Nous avons la même recette fétiche ! Je modifie parfois en fonction des besoins ( remplacer farine par un peu d’amandes, changer d’huile ( noix, argan etc ), je parfume différemment en fonction de ce que je rajoutes dedans mais c’est LA base !
    NB : J’adore les corolles crousti à base de légumes et fromages … Et mes hommes aussi !
    Bonne journée

  5. Le gâteau au yaourt
    Bien chère Tantine,
    Certes j’ai mis 20 ans avant de réussir un gâteau au yaourt, mais j’y arrive. Pour preuve : j’ai voulu montrer ce qu’était un gâteau au yaourt « coudé » à certains jeunes.
    résultat : Le gâteau à déborder dans le four (1h de nettoyage) ; il était encore plus gros que le tien. Allez savoir pourquoi ? Mystère culinaire

  6. Je le fais également très souvent, mais j’ai diminué le sucre par deux, et il n’en est que meilleur (et les gourmands de la maison peuvent se rajouter dessus un peu de nutella ou de confiture sans que mes yeux sortent de leurs orbites)…

  7. Mis à part le rhum (que je ne mets pas), je fais exactement la même recette que toi.
    C’est vrai que c’est bon, rapide, économique et variable à l’infini.
    Il y a quelque temps, j’en ai même fais un baba au rhum, hummm!!!
    En plus tout le monde aime alors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *