Gateau royal

26 Août

Depuis le temps que j’imaginais le réaliser. J’ai du consulter et copier des recettes des centaines de fois en me disant que celui du pâtissier serait tellement meilleur. Il faut dire qu’à la maison les clients sont difficiles.

Pour le réveillon de Noël, c’est mamie qui s’occupe des desserts. Une année, elle est arrivée avec une buche « Royal ». Depuis, elle avait l’obligation de renouveler chaque année. Jusqu’au changement de pâtissier. Depuis, les expériences ont été moins concluantes au point de changer de dessert. Alors, c’est à moi de tenter.

C’est à la faveur d’un repas d’anniversaire que je me suis lancée.

BISCUIT AU CHOCOLAT  : une recette de Mercotte trouvée grâce à Beau à la louche

  • 60g de chocolat noir
  • 2 œufs
  • 20 g de fécule

Préchauffer le four à 150°C.
Faire fondre le chocolat au bain marie. Une fois le chocolat fondu, ajouter hors du feu et en remuant vivement 1 œuf entier et jaune restant (le chocolat ne doit pas être encore trop chaud sinon le blanc va se figer en petits morceaux). Bien mélanger et ajouter la fécule.

Monter le blanc d’œuf en neige. Incorporer ensuite délicatement le blanc d’œuf à la préparation chocolatée. Beurrer et fariner le cercle à entremets, le mettre sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Répartir la préparation uniformément dans le cercle et cuire 10 minutes environs. Voici la base du gâteau.

PRALINE FEUILLETÉ :

  • 100g de chocolat noir
  • 1 sachet de pralin
  • 150 g de crêpes dentelles écrasées

Faire fondre le chocolat au bain marie, y ajouter le pralin et les miettes de gavottes. Bien mélanger.

Chemiser le cercle à entremet avec une bande de rhodoïd, puis verser uniformément cette préparation sur le disque de base du gâteau. Tasser avec le dos d’une cuillère à soupe. Mettre au frigo afin que la préparation se solidifie.

MOUSSE AU CHOCOLAT vient d’ici et est vraiment délicieuse et légère

  • 75 g de sucre en poudre
  • 3 jaunes d’œuf
  • 200 g de chocolat noir
  • 30 cl de crème liquide

Dans une casserole, faire bouillir 2 c. à soupe d’eau et le sucre. Verser le sirop sur les jaunes . (La recette d’origine contient un autre œuf, mais je l’ai retrouvé sur mon plan de travail une fois le gâteau terminé et le résultat est tout de même réussi) Fouetter vivement au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange soit à température ambiante. Le mélange est léger et mousseux.
Faire fondre le chocolat au bain marie . Il doit être lisse et tiède. L’ajouter au mélange précédent.
Fouetter la crème très froide jusqu’à ce qu’elle double de volume et tienne aux branches du fouet. J’ai un peu triché en préparant une chantilly au chocolat avec le siphon.
Incorporer la crème fouettée à la préparation chocolatée avec une maryse.

Verser la crème dans le moule. Égaliser la surface. Mettre au frais une nuit.

Sortir une heure avant le repas. Saupoudrer de cacao non sucré.

Puis, se pâmer devant son morceau et fondre de plaisir.

23 Replies to “Gateau royal

  1. Royal, ce gâteau ! oui, je sais elle est facile et en plus quelqu’un d’autre l’a faite au dessus mais je résiste pas…. et puis pas mal de trucs sympa pendant mon absence… heureusement que j’ai un scruteur de fils rss !

  2. En te lisant, il me semble me voir ! Toujours repousser, le moment de franchir le cap, se disant que je n’y arriverais jamais !!
    Il me tente bien ton gateau Royal, même sans anniversaire à fêter ! Bises, Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *