Bain des petits cochons

3 Mar

Pas question de se mentir.

J’avais présumé de mes capacités : il faut un peu de temps pour le préparer et de la minutie. Mais le résultat et les commentaires en valent largement la peine.

 Recette idéale pour fêter les 7 ans de ce blog.

L’age critique ? C’est vous qui me le direz … Moi je continue de faire des découvertes culinaires et de me régaler aux fourneaux. Un peu moins souvent, certes, en pensant allégé – il faut bien – mais toujours avec autant de plaisir.

Et à ce propos …

Je fréquente souvent depuis quelques mois le blog de Marie Chioca et cette recette a fait tilt dans ma tête même si je n’ai plus de petits gourmands à nourrir. Les grands se sont aussi régalés : les yeux ET le ventre.

De nombreuses versions existent sur la toile, mais celle ci est autorisée aux personnes qui doivent surveiller leur sucre et sans sacrifier le goût.

Pour le planning, prévoir 2 jours. On prépare les biscuits, puis le gâteau. Lorsqu’il est bien refroidi on le tranche. On prépare ensuite la ganache et on coule la première couche. Et là, le tout, au frais jusqu’au lendemain, bien filmé. Ensuite, on recouvre de la second portion de gâteau, on tartine le chocolat restant tiédi au bain marie, on « baigne » les petits cochons. De retour au frais pour 4 heures avant de coller les biscuits en palissade autour du gâteau démoulé.

Pour le montage, un cercle d’environ 20 cm est nécessaire. Pour avoir essayé avec du rhodoïd, je sais que pour monter le gâteau, il faut un entourage qui permet à la fois de tenir les couches et de faire un gâteau régulier. L’idéal est un moule à charnière de 18 ou 20 cm qui permet à la fois de cuire le biscuit puis de monter le gâteau.

biscuits palissade :

  • 200 g de farine complète de grand épeautre
  • 50 g de sucre de bouleau
  • 1 c. à soupe légèrement bombée de cannelle en poudre
  • 1/2 c. à soupe de mélange d’épices à pain d’épices
  • 1 c. à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 2 c. à soupe d’eau tiède
  • 1 œuf
  • 10 cl d’huile végétale de tournesol
  • une pincée de sel

Faire préchauffer le four à 180°C

Dans le bol du robot, mélanger à la feuille (batteur plat) l’œuf et le sucre.

Ajouter la farine, le sel, les épices, le cacao, l’huile, l’eau et pétrir une boule de pâte bien homogène.

Étaler la pâte sur une feuille de papier cuisson. Avec une roulette à pizza (ou un couteau), découper des planches bien droites, mais de largeur (environ 3 cm – voir ma petite annotation plus bas très importante) et de longueur différentes sans détacher les planches les unes des autres.

Faire glisser la feuille de biscuits sur une plaque de cuisson.

Enfourner pour 15 minutes à 180°C, laisser refroidir un instant, détacher les biscuits prédécoupés et les mettre à refroidir sur une grille. Réserver dans une boite métal.

gâteau de base :

  • 1 yaourt
  • 3 pots à yaourt de farine de grand épeautre T110
  • 1 sachet de levure
  • 1 pot et demi de sucre de bouleau
  • 3 œufs
  • 1 pot d’huile de tournesol
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide
  • 1 c. à café d’arôme d’orange
  • 1 c. à soupe de rhum

Mélanger la farine et la levure dans un saladier, faire un puits

Ajouter le yaourt, les œufs, le sucre, l’huile, le rhum, l’huile essentielle d’orange et la vanille, puis bien mélanger.

Verser dans un moule de 18 cm de diamètre, puis enfourner pour 45 minutes environ. Bien vérifier la cuisson en piquant le gâteau d’un pointe de couteau. S’il ressort couvert de pâte, ajouter quelques minutes de cuisson à 160°C.

Laisser refroidir. Si le gâteau est un peu bombé, raboter un peu le dessus puis trancher le gâteau dans l’épaisseur en deux disques bien plats de même hauteur.

Ganache chocolat :

  • 2 briquettes de 20 cl (soit 40 cl) de crème liquide de coco (ex : coco cuisine » de la marque Bjorg)
  • 200 g de chocolat pâtissier à 70% de cacao (Guanaja de Valrhona)
  • 50 g de sucre de coco
  • 45 g d’huile de coco vierge
  • 1 c. à soupe d’extrait de vanille liquide

Faire fondre le chocolat au bain marie.

Faire chauffer la crème. Lorsqu’elle frémit, ajouter le sucre, la vanille et l’huile et bien mélanger. Verser sur le chocolat en 3 fois et émulsionner à chaque fois avec une maryse. En dernier mixer au mixer plongeant pour parfaire la ganache. Réserver.

Montage :

Mettre au fond du cercle à pâtisserie le premier disque de gâteau. Bien serrer le cercle tout autour. Verser la moitié de la ganache encore chaude puis laisser refroidir et réserver au réfrigérateur gâteau et ganache restante jusqu’au lendemain.

Poser alors le deuxième disque de biscuits. Faire tiédir le chocolat et  verser cette ganache sur le gâteau, en réservant un fond de casserole pour coller ultérieurement les « planches » autour du gâteau. Laisser refroidir.

Disposer les petits cochons sur la ganache encore chaude.

Laisser prendre au moins 4 heures au frais, puis décoller le gâteau du cercle avec la lame d’un couteau et desserrer le cercle.

petits cochons :

pâte d’amande rose maison ici

Faire des essais de couleurs pour éviter mon rose « transgénique ».

Façonnage des petits cochons :

3 modèles : celui qui plonge, c’est juste une queue en tire-bouchon posée sur un ventre-boule. Le second c’est un cochon entier avec les bras posés sur le ventre et 2 petits pieds qui flottent. Le dernier c’est un demi-cochon adossé avec les bras reposant sur la palissade. Ne pas oublier pour chaque modèle : un groin piqué de 2 narines, 2 oreilles pointues et 2 yeux.

On dirait le jeu des petits cochons. Vous vous rappelez ???

 

La prochaine fois, je ferai des palissades plus larges ;o)) : au moment de découper, une tranche de la largeur d’un « montant » j’ai trouvé çà chiche mais 2 montants, c’était pas raisonnable ;o(.

Coller les planches tout autour avec la ganache restante, juste tiédie et légèrement battue pour lui redonner de la souplesse

Entourer avec une ficelle ou un ruban, c’est prêt !

4 Replies to “Bain des petits cochons

  1. 7 ans, l’age du premier de mes petits fils. Rien à voir ! je souhaite une très bon anniversaire à ton blog, me régale des yeux avec ce gâteau et trinque par la pensée avec toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.