PREM’S

22 Avr

Ce matin , c’était un peu l’usine à la maison alors que je ne rêve que d’une chose : profiter du jardin. Il a fallu effacer les traces du repas d’hier soir avec nos amis (cela fera l’objet d’une article bientôt), puis préparer le pique-nique de Junior qui part la journée, aller voter, et c’est déjà l’heure de déjeuner.

Je ne sais pas si vous ressentez cela comme moi, mais le temps file de plus en plus vite : je n’ai jamais les minutes dont j’ai besoin  pour tous mes projets. Et je n’envisage pas pour autant d’abandonner toutes mes idées (est-ce ma faute à moi, si j’ai une idée nouvelle à chaque minute ?). Je grignote souvent, même inconsciemment, sur mon sommeil mais ça ne suffit pas.

Pour en revenir à ce matin, mon fils devait emmener à la fois son repas de midi et un gâteau pour tous ses copains (il prépare un spectacle avec sa chorale et aujourd’hui, c’est journée répétition).

Or depuis quelques jours et grâce à (ou à cause de)  Ester, je fais une fixette sur un dessert ni de saison, ni très diététique. Mais je considère qu’une privation serait nuisible à mon équilibre mental (c’est bien dit hein ???) Alors, pour me donner bonne conscience, c’est pour les enfants que je l’ai concocté. Mais j’avoue, j’ai réussi à sauver (parce que le moule débordait) cet échantillon que nous allons nous disputer âprement. Ma recette est un peu différente, mais largement aussi gastronomique

PAVE A LA BANANE ET AU CHOCOLAT

Préparation: 15 mn. Cuisson: 1 h 20 mn.

Pour 1 grand moule à cake :

  • 125 g de beurre

  • 350 g de sucre

  • 2 œufs

  • 1 pincée de sel

  • 1 sachet de levure

  • 1 c. à café de bicarbonate

  • 100 g de fromage blanc

  • 3 bananes mûres

  • 250 g de farine

  • 1 c.. à thé de vanille

  • 200 g de pépites de chocolat.

 Préchauffer le four à 5. Beurrer un moule à cake.

Travailler le beurre et le sucre. Ajouter ensuite les œufs et le sel. Dans un petit bol, dissoudre la levure et le bicarbonate dans le fromage blanc et mélanger à la préparation beurre-sucre-œufs.

Écraser les bananes à la fourchette et les incorporer avec la vanille dans le mélange. Verser graduellement la farine, en faisant un mélange homogène.

Faire cuire au four d’abord 20 mn. Sortir le gâteau et enfoncer les morceaux de chocolat dans la pâte qui commence juste à prendre. Remettre au four encore environ 1 h. Vérifier la cuisson avec une brochette qui doit ressortir sèche.

A peine le gâteau sorti du four, hop, dans le panier et au revoir. Trop speed ce Dimanche.

Je vais me rattraper à midi : BARBECUE – 2007 – LE PREMIER

Léger pour me remettre d’hier mais gouteux quand même pour m’en souvenir

Les légumes sont juste huilés et assaisonnés

Je jette des herbes de Provence, des graines à roussir de Guadeloupe et c’est prêt.

Les saucisses dites « italiennes » viennent de chez Picard parce que c’est du veau et que ce sont les seules de ce type.

Ensuite, il suffit de brancher la plancha et d’attendre. Depuis que j’ai découvert ce grill asiatique, j’ai délaissé le barbecue classique : Préparer le feu, surveiller qu’il n’y ait pas de flamme, récupérer les saucisses tombées dans les braises : c’est terminé

Là, c’est chaud de suite, sain et sans danger : mon choix est fait.

La surveillance, c’est lui qui s’en occupe :

Ensuite, il ne reste qu’à se servir .

Après, c’est la sieste.

3 thoughts on “PREM’S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *