La tarte crumble aux raisins

4 Déc

La photo de cette tarte de Christine Ferber sur la couverture d’un Régal de cet automne est trop jolie. Il n’en faut pas plus pour me décider à la tester. Ou plutôt, si, je me demandais ce que donneraient les raisins cuits, et la pâte aux noix m’attirait terriblement.

On peut encore trouver du raisins sinon les raisins de Noël, absolument indispensables,  seront bientôt de retour sur les étals de nos primeurs. Je ne rappellerai pas les vertus du raisins de Noël sur le porte monnaie

Je peux désormais le dire : n’hésitez pas !

Il s’agit d’une pâte sablée aux noix, recouverte de gros raisins noirs et parsemée de crumble classique.

Les proportions de la pâte sont bien trop importantes mais avec les restes, que l’on peut congeler, la fameuse reine des confitures proposait aussi des petits bâtonnets dont je vous rajoute la recette en fin de billet.

La pâte sera à préparer la veille, le crumble peut aussi attendre, ce qui permet d’étaler les tâches et donc de ne pas être surbookée si on attend des invités.

Les noix existent moulues et toutes prêtes. J’ai trouvé original de râper des noix fraiches et finalement les noix sont écrasées grossièrement et cela donne plus de texture à la pâte.

Pour 8 personnes :

préparation : 10 minutes

Repos : 1 heure à une nuit

Cuisson : 30 à 40 minutes

un moule à tarte de 20 cm

La pâte :

  • 220 g de farine de blé
  • 150 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre pommade
  • 80 g d’œuf, soit environ 2 petits œufs
  • 150 g de noix râpées
  • 2 g de levure chimique
  • 1 pincée de sel.

Tamiser la farine dans un saladier ou le bol du robot. Ajouter le sel, la levure chimique et les noix râpées puis creuser un puits. Déposer le beurre et le sucre au centre. Mélanger du bout des doigts ou a vitesse moyenne (2 sur le Kenwood) jusqu’à obtenir une texture sableuse.

Casser les œufs dans un bol et les ajouter. Pétrir doucement la pâte (même vitesse)

Arrêter de pétrir. Sortir le pâton et former une boule. Emballer la pâte dans un film alimentaire et laisser reposer au moins 1 h au frais avant de l’utiliser.

Pour la tarte aux raisins, la moitié de la pâte suffira.

Le streusel :

  • 50 g de beurre pommade
  • 50 g de sucre
  • 75 g de farine
  • 1 pointe de couteau de cardamome.

Mélanger du bout des doigts le beurre, le sucre en poudre, la farine et la cardamome jusqu’à obtenir une texture sableuse. Réserver au frais.

La tarte :

  • 300 g de pâte sablée aux noix
  • 40 g d’amandes moulues
  • 250 g de raisins (en tous cas de quoi couvrir le fond du moule)
  • 200 g de streusel.
  • 10 g de sucre glace.

Étaler la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Former un disque d’environ 3 mm d’épaisseur et 24 cm de diamètre.

Beurrer (ou graisser à la bombe) et foncer soigneusement le moule avec la pâte. Presser légèrement du bout des doigts sur le fond et les côtés.

Piquer le fond de la tarte avec une fourchette et placer au frais pendant 30 minutes au moins, recouvert d’un film alimentaire. C’est là qu’on peut l’oublier une nuit, bien emballé au frais.

Faire préchauffer le four à 160°(th. 5/6). Pour moi, cette température a donné une cuisson réussie, mais j’ai du rajouter quelques minutes à 180° pour obtenir un streusel doré.

Sortir le moule du réfrigérateur, répartir les amandes moulues dans le fond.

Disposer les grains de raisin lavés et séchés, parsemer de streusel et mettre au four pendant 30 minutes environ.

Démouler sur une grille. Une fois refroidie, poudrer le pourtour de sucre glace.

Les bâtonnets aux noix (pour utiliser le restant de pâte) :

Laisser revenir la pâte à température ambiante.

Sur une feuille de silicone ou de papier cuisson, légèrement farinés, étendre la pâte sur 6 mm d’épaisseur, en rectangle.

Découper ce rectangle en deux bandes. Remettre au réfrigérateur pendant 1 h.

Mouiller avec un peu d’eau étalée au pinceau

Saupoudrer de 50 g d’amandes râpées.

Découper les petits fours en bâtonnets de 2 cm de large et les disposer sur une plaque couverte de papier sulfurisé.

Laisser cuire pendant 8 minutes à 180°C (th. 6). Laisser refroidir les bâtonnets aux noix sur la plaque de cuisson.

Moi, je dis rien, mais trempés dans une pâte à tartiner à peine tiède, j’imagine très bien …

Bon appétit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *