Madeleines and Co

22 Avr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comme quoi, on peut avoir de bonnes surprises quand au départ on se lance à la va vite sans test préalable. Voilà bien ma spécialité !

Pour la dernière journée des blogueuses Chez Zodio, j’étais chargée de réaliser des madeleines,

J’ai d’abord pensé à mes madeleines à la brandade, mais, pressée par le temps, il n’est resté de mes projets que des madeleines sucrées, J’ai retenu des mes pérégrinations internet que les madeleines c’est d’autant meilleur qu’elles sont justes cuites et tièdes, Mais forcément quand on se déplace, difficile de conserver ces gourmandises tièdes et aussi moelleuses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’avais donc fait cuire des madeleines au praliné et noisettes la veille et le jour J, j’ai préparé en catastrophe des madeleines à l’huile d’olive. Je trouvais l’idée originale, mais je n’aurais pas parié un kopeck sur leur succès, Et bien, je m’ai bien gourrée !!!

J’attribue ce succès au fait que les premières avaient déjà 12 heures mais je reconnais que celles à l’huile sont vraiment gourmandes. Surbookée, je n’avais pas vu qu’il me restait une goutte seulement de ma meilleure huile. J’ai cumulé les handicaps – selon moi – en utilisant une huile de grande distribution, aux olives noires, très fruitée. Et bien je vous assure qu’il faut essayer.

Même une gourmande que je ne nommerai pas a tout d’abord goûté une demie madeleine, pour terminer l’autre moitié et encore, en engloutir une autre.

La réussite d’une jolie bosse, c’est, je crois une préparation de la pâte à l’avance pour qu’elle repose au frais pendant une bonne nuit. Ensuite, une température digne de Vulcain et elles « explosent » dans le four avant de cuire plus doucement. Mes moules étaient en silicone, certes bien pratiques mais j’aurais aimé tester dans des bons vieux moules en fer blanc de nos grands mères. Une autre fois peut être …

Les recettes m’ont été soufflées par Mercotte en qui j’ai une absolue confiance. Les madeleines Mathilda sont issues du livre Rêves de Pâtissier de Pierre Hermé ce qui constitue en soi un gage de réussite, non ? Celles à l’huile d’olive sont signées Patrice Demers, jeune pâtisser Quebecois dont j’ai déjà repéré d’autres gourmandises.

Madeleines à l’huile d’olive

Pour environ 20 madeleines :

  • 100 g d’œufs (environ 2 œufs)
  • 87,5 g de sucre semoule
  • 35 g de sirop de glucose
  • 100 g de farine
  • 5 g de levure chimique
  • une pincée de sel
  • 100 g d’huile d’olive fruitée
  • sucre glace.

Dans un robot culinaire équipé d’un couteau, mélanger pendant 2 minutes, le sucre, le sirop de glucose et les œufs.

Tamiser la farine, le sel et la levure-. Ajouter ce mélange dans le robot. Quand l’appareil semble homogène, verser petit à petit l’huile pour obtenir une texture bien lisse.

Réserver la pâte au réfrigérateur pendant au moins 2 heures (la nuit c’est mieux)

Faire préchauffer le four à 240°.

Beurrer et fariner les moules, même s’ils sont en silicone . Remplir les alvéoles d’une petite cuillerée à soupe de pâte.

Mettre la plaque dans le four et baisser immédiatement la température à 180°. Laisser cuire une quinzaine de minutes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Servir les madeleines tièdes saupoudrées de sucre glace.

pas question d’oublier les madeleines Mathilda

5 minutes la veille et 10 minutes le jour même.

Pour 18 madeleines :

  • 40 g de noisettes entières
  • 125 g de farine
  • 4 g de levure chimique
  • 125 g de beurre
  • zeste d’1/2 citron non traité
  • 135 g de sucre en poudre
  • 125 g d’œufs
  • 75 g de praliné noisette

La veille :

Faire préchauffer le four à 170° chaleur tournante. Mettre les noisettes à torréfier 15 minutes. Elles sont alors à peine grillées et la peau s’enlève toute seule. Frotter les noisettes refroidies entre les mains pour ôter les lambeaux de peau. Les concasser grossièrement dans un torchon avec un rouleau à pâtisserie .

Tamiser la farine avec la levure et faire fondre le beurre.

Râper le zeste du citron au-dessus du sucre à la râpe Microplane, mélanger et laisser reposer quelques minutes.

Dans le bol du robot fouetter le sucre avec les œufs pendant 5 minutes jusqu’à obtenir une crème claire et mousseuse.

Incorporer alors la farine en pluie. Mélanger puis verser le beurre fondu avec le praliné noisette sans arrêter de fouetter jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Incorporer les noisettes et réserver cette pâte au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

Le lendemain, faire préchauffer le four à 240°C. Badigeonner les moules à madeleine de beurre fondu au pinceau, et le glisser 10 minutes au congélateur

Remplir chaque alvéole aux ¾ de pâte, enfourner, baisser immédiatement la température à 220°C et faire cuire 7 à 8 minutes

Dès que les madeleines sont cuites, débarrasser sur une grille et laisser refroidi.

3 Replies to “Madeleines and Co

  1. je vais pas tarder à les essayer – mais ou se procurer une huile d’olive noire ou verte bien fruitée et de bonne qualité ?????
    merci de me donner de bonnes adresses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.