Terrine de viandes

20 Fév

Un classique que les amateurs de Tupperware doivent bien connaître. Toujours a l’affut de recettes à préparer d’avance pour un repas annuel que je prépare pour emmener en week-end pour une douzaine de convives, j’ai de suite adopté cette recette.
A défaut de terrine, on peut la préparer dans un moule à cake.

Mais pour cette récente tentative, j’ai piqué la jolie terrine de ma maman, idéale pour la moitié des quantités ci-dessous.

  • 1 kg de blanc de dinde
  • 1 kg de chair à saucisses
  • 1 gros oignon haché
  • 1 œuf battu
  • bouquet de persil haché
  • 50 ml de cognac
  • 200 à 300 g de lard fumé en tranches très fines (de quoi tapisser le moule)
  • 30 ml de cognac
  • Thym laurier

Tapisser une grande terrine de tranches de lard qui se chevauchent.

Commencer par mettre une couche de chair puis une couche d’escalopes, et une couche de lard.
Répéter l’opération 2 fois.

Arroser avec le cognac.
Poser sur le dessus le thym et le laurier.
Fermer la terrine et faire cuire 1h 30 à 205 degrés.

A déguster froid en entrée avec une chiffonnade de laitue et des petits cornichons ou à cette saison, des courgettes sautées …


Avec quelques pruneaux dans la farce, ce serait encore meilleur. Une autre fois … sûrement.

5 Replies to “Terrine de viandes

  1. Ou je suis complètement « à la masse », ou il y a une grosse erreur entre la recette et les photos mise en ligne ?
    En effet, sur les photos (surtout dans les découpes de la terrine), on y voit des « légumes », alors qu’on n’en parle pas du tout, ni dans les ingrédients, ni dans la recette ????
    Pourquoi ce manque d’explications et surtout, pourquoi ne pas en parler au moment de la conception ???
    Qu’ensuite on en parle dans la présentation :
    « …en entrée avec une chiffonnade de laitue et des petits cornichons ou à cette saison, des courgettes sautées … »,
    Est-ce à penser qu’on peur l’intégrer au moment de la conception, ou en dehors de la réalisation ???
    Je suis et reste très dubitatif, mais encore plus, très déçu, car j’étais à la recherche d’une terrine de viande attractive et dans mes recherches, les photos m’avaient attirés….
    Très grosse déception …. 🙁

    • Pas de légumes sur les photos. Simplement, je mets toujours beaucoup de persil et d’oignon ce qui parfume énormément la terrine. Vraiment c’est un classique qui vaut le coup. Quand je parle de salade, de cornichons ou de courgettes sautées, il s’agit bien d’un accompagnement de la terrine. Je vous invite à l’essayer, je suis sûre que les convives seront conquis. Sinon, mon « pain de viandes campagnard » est plus homogène mais un peu différent. N’hésitez pas à donner des nouvelles

  2. ah ça me rappelle ma période terrines quand la maison était sans cesse pleine de monde c’est super pratique, la tienne est très esthétique au découpage en plus ! bravo, la terrine en terre est top !

  3. Erreur rectifiée. Il n’y a aucun rapport entre les deux, sauf peut être (pour expliquer mon lapsus) que celle ci trônait avec divers moules à kouglof et plat à baeckeoffe plus grands, tous venus d’Alsace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.