Cabillaud en crumble de graines et ses tomates confites

23 Mai

Le cabillaud est sans doute mon poisson préféré et il est difficile de résister devant l’étal du poissonnier en pensant à une possible disparition de ce poisson. Alors, il est moins souvent présent à ma table et je lui réserve un traitement spécial, festif et gourmand.

Préparation: 15 minutes.

Cuisson: 35 mn.

Pour 4 personnes :

  • 4 dos de cabillaud de 130 g
  • 4 branches de tomates cocktail.
  • 3 biscottes.
  • 2 c. à soupe de pignons.
  • 2 c. à soupe de graines de sésame .
  • 2 c. à soupe de graines de lin.
  • 1 c. à soupe de sucre cassonade.
  • Huile d’olive.
  • Sel et poivre.

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre une feuille de papier sulfurisé pour couvrir la plaque du four. Déposer les grappes de tomates lavées dessus, arroser avec 4 c. à soupe d’huile d’olive, le sucre cassonade, 1 c. à café de sel et 1 c. à café de poivre.

Enfourner même si le four n’est pas encore chaud et laisser cuire 20 minutes.

Préparer la pâte à crumble : mixer grossièrement les biscottes.

Mélanger avec les graines et les pignons, ajoutez 4 c. à soupe d’huile d’olive pour obtenir une pâte grumeleuse.

Saler et poivrer les dos de cabillaud. Répartir le crumble sur le dessus. Disposer les morceaux de poisson sur la plaque recouverte d’un papier cuisson et faire cuire 10 minutes.

Sortir la plaque du four, allumer le gril et dès qu’il est bien chaud, passer le poisson et les tomates dessous pendant 3 mn.

Servir immédiatement, éventuellement accompagné d’une salade verte assaisonnée à l’huile d’olive, sauce soja et miel par exemple.

J’ai préféré servir les tomates dans un petit plat à gratin huilé individuel et recouvertes d’un bâtonnet de polenta grillé.

Le conseil vin: un bourgogne blanc.

5 Replies to “Cabillaud en crumble de graines et ses tomates confites

  1. tu as raison de limiter ta consommation de cabillaud. pareil pour les poissons comme la sole, le st pierre qui sont sur le point de disparaitre aussi. c’est aussi mon poisson préféré et j’avoue qu’en croute comme tu le présente c’est un régal.

  2. C’est vrai que c’est un poisson qu’il faut savoir gérer si on veut pouvoir encore s’en régaler il faut donc en acheter de temps en temps seulement, mais ne pa non plus s’en priver. Jolie recette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *