panna cotta lavande

26 Juin

Cela fait plusieurs fois que je croise ces verrines aromatiques. La dernière fois, c’était dans un de mes livres chouchous, à lire comme un roman. Et le hasard (et Tata Mouche, surtout) a fait le reste et j’ai maintenant une jolie boite de fleurs de lavande à manger …

C’est Mercotte (pour les amateurs de café, sa panna cotta est) qui m’a décidée. Sa version élaborée par Guy Lassausaie, elle en a si bien parlé que … Pffttt … la recette d’origine.

Et  l’idée de framboise m’a été soufflée dans le livre par Pierre Hermé qui  les voit bien s’accorder avec la lavande. Alors, là, maintenant j’ai tous les trucs. Y’a plus qu’à …

J’ai juste réduit les quantités en pensant à la crème utilisée (entière bien sûr) et au maillot de bain qui devrait bientôt sortir du placard. Avec mes proportions, on obtient 3 verrines moyennes, mais j’imagine bien de petites verrines en pré dessert ou parmi une farandole de petites gourmandises.

  • 60 g de chocolat de couverture Ivoire
  • 150 g
    de crème fleurette
  • 1 feuille de gélatine soit 2g
  • 75 g de lait
  • 2 c. à café de fleurs de lavande bleue.

Faire tremper la gélatine 20 minutes dans l’eau froide.

Faire chauffer le lait dans une casserole et mettre les fleurs à infuser 30 minutes à couvert .Passer au chinois. Réchauffer le lait aromatisé pour y dissoudre la gélatine bien essorée.

Parallèlement, faire fondre le chocolat au bain-marie et réaliser une émulsion en versant le lait chaud en 3 fois sur le chocolat. Ajouter la crème froide, et lisser au besoin au mixer plongeant.

Réserver quelques heures au réfrigérateur.

Le coulis de framboises :

En version express :

  • 250 g de framboises surgelées
  • 1 c. à soupe de jus de citron.
  • 1 pincée de poivre blanc

Faire chauffer tous ces ingrédients et laisser à frémissement pendant 5 minutes en remuant sans arrêt. Laisser refroidir et passer au chinois pour ôter tous les grains

Verser une fine couche de coulis de framboises.

Servir très frais.

Alors, je confirme : cette panna cotta est fine et onctueuse à souhait : rien à modifier. Le subtil goût de lavande est vraiment plaisant mais d’autres parfums, plus classiques feront aussi l’affaire des gourmands.

A tester absolument.

Comme il restera du coulis, il peut servir à « réveiller » un melon bien fade … A bon entendeur …

7 Replies to “panna cotta lavande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.