Carrot cake

11 Juil

Je vous le racontais ce matin, il me fallait absolument trouver un nouveau gateau pour fêter le brevet de mon garçon avec mes collègues de bureau.

Cela fait déjà plusieurs semaines que je lorgne sur le carrot cake, J’ai écumé tous les blogs pour m’imprégner de sa confection.

C’est finalement cette recette, me donnant l’impression d’être plus « authentique », qui a retenu mon attention. Mais, c’était avant de recevoir en cadeau une série de livres de cuisine, dont un manuel de cuisine britannique, rédigé en anglais. Je ne pouvais passer à coté de ce must. Sauf que l’anglais et moi, c’est une histoire ancienne, que le défaut de pratique se fait sentir. C’est « à la louche » que je lis et comprends la marche à suivre. Mais de toute façon comme ne peux pas m’empêcher de mixer plusieurs recettes, je pourrai facilement justifier une petite erreur

Il me restait à trouver les cobayes.

 

Je n’ai pas eu à me creuser la tête. En publiant dans le journal régional le nom de mon lauréat au brevet, l’imprimeur ne soupçonnait pas qu’en passant la porte du bureau, jeudi dernier, je serais assaillie de félicitations largement pas gratuites. Après les « bravos » j’ai bien entendu réclamer un petit goûter. N’est ce pas l’occasion idéale de tester le carrot cake, au risque de recevoir les quolibets des irréductibles (je précise qu’il s’agit là de la gent masculine, exclusivement) qui considèrent que la carotte, c’est un légume, que les légumes il ne faut pas en abuser et qu’on n’a pas idée d’en faire un dessert. Rien de plus pour me décider à braver les critiques.

Ingrédients :

  • 1 tasse de sucre ( j’ai utilisé cette tasse à thé)

  • 1 tasse d’huile (une petite, je ne me résous pas à mettre autant de matière grasse)

  • 4 œufs

  • 1 tasse de farine avec levure incorporée

  • 1 tasse de farine complète

  • 2 tasses de carottes râpées fin.

  • 1 cuillère à café de sel

  • 1 cuillère de bicarbonate de sodium

  • 1/2 tasse de noisettes grillées au four et concassées grossièrement.

Glaçage :

  • 1 fromage appelé « caprice des anges » à défaut de cream cheese.

  • 2 c. à soupe de miel de montagne

  • quelques gouttes d’essence d’orange

Préparation :

 

Préchauffer le four à 180°.

Mélanger ensemble le sucre, l’huile et les œufs jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Dans un saladier tamiser les farines, le bicarbonate de sodium et le sel puis ajouter au mélange à base d’œuf.

Ajouter les carottes, et les noisettes et mélanger.

Verser dans un moule à manqué.

Cuire au four 35 à 40 min à 180°.

Démouler et faire refroidir sur une grille.

Préparer le glaçage : mélanger le cream cheese et le miel jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Ajouter l’essence d’orange et bien mélanger.

Étaler sur le gâteau froid, dessiner des motifs à la fourchette et réserver au frais.

 

Les photos avec le téléphone, moyen , je vous l’accorde. En plus, le coup de couteau malheureux avant la prise de vue, c’est pas terrible non plus. Mais nous étions pressés de déguster !!!

Au final, plus une miette, alors que j’avais préparé un classique gâteau au yaourt et des muffins au chocolat blanc ( message de vendredi prochain).

8 Replies to “Carrot cake

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *