Verrine chèvre et poivron

8 Juin

Je vous le dis tout net : pas facile d’imaginer un plat avec un légume que l’on aime pas. Et pourtant j’ai fini par y arriver. Le verdict a même été encourageant : « tu pourras en refaire ». C’est un signe, non ???

J’avais décidé de faire l’impasse sur la semaine du poivron initiée par Lavande. Mais c’est la deuxième semaine que cela de produisait. Un brin tentée quand même, j’avais acheté 2 poivrons. Avant qu’ils ne menacent ruine, et parce que je n’allais pas les jeter, j’ai enfin pris le taureau  poivron par les cornes.

Un rouge, un jaune. A four très chaud jusqu’à ce que la peau soit noire, brulée et craquante. Je les ai ensuite laissé refroidir dans un journal. J’ai ainsi pu ôter la peau facilement. J’ai ensuite passé chaque poivron au mixer. Dans la purée de poivron jaune, j’ai assaisonné de sel parfumé aux tomates séchées. J’ai bien poivré la purée de poivron rouge et ajouté des herbes de Provence.

Dans un bol, j’ai écrasé du chèvre frais, quelques pignons de pins, du sel et du poivre 5 baies.

Et hop, dans des verrines : une couche de purée jaune, une couche de fromage écrasé, une couche de purée rouge.

Pour finir, j’ai poêlé une tranche de chorizo par verrine. Une fois grillé et épongé sur du papier absorbant, je l’ai roulé et posé en chapeau sur la verrine. C’est tout !

Et parce qu’il faut bien que je mange aussi, voici ma petite verrine à moi toute seule : tomates séchées et mozzarella de bufflonne.

9 Replies to “Verrine chèvre et poivron

  1. Moi j’adore les poivrons, alors je prends!! Souvent je me défie de cuisiner ce que je n’aime pas trop, et très très souvent je redécouvre l’aliment! Une vraie révélation!

  2. si tu as gouté et aimé, alors je dis youpiiiii! car le reste persuadé qu’un légume peut être aimé de n’importe qui dès lors que l’on trouve LA façon de le gouter. Si tu n’as pas gouté alors je te botte les fesses, comme à mes enfants! Comment savoir si c’est bon ou pas si on ne goute pas hein? En tout cas merci pour cette jolie participation!

  3. Pour moi, les poivrons c’est un vrai régal (crus ou cuits) par contre je remplacerai le chèvre par… je ne sais pas encore, peut être un petit carré frais, à suivre. Très jolies verrines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.