Siphonmania

17 Mai

Depuis quelques temps, je tombe régulièrement sur des recettes de mousse, d’espuma, de crèmes préparées dans des siphons . Pour ne pas être en reste, il me faudrait le dit ustensile. Mais ou le trouver ? Me voilà donc en quête de la bouteille et ses accessoires. Parce que j’en ai un de siphon. depuis … mon mariage il me semble. C’est vous dire s’il est vieux (le siphon pas le mariage – quoique!!!) mais après quelques chantilly il est rapidement retourné aux oubliettes.

3 ou 4 déménagements plus tard, ce serait un miracle de le retrouver. Je repense à ce billet de Dorian et je commence à douter : où l’article tant désiré a t-il pu se nicher ??

Il faut que j’avoue : je ne jette rien – non rien -. Monsieur Chef veille un peu au grain et fait le tri lorsque j’ai le dos tourné mais il ne s’aviserait pas de nous débarrasser d’un article de cuisine, craignant les foudres dévastatrices de la cuisinière. Alors, s’il ne l’a pas jeté et que le l’ai « rangé », il doit y avoir moyen de s’en sortir. Les 2 premiers essais ont été infructueux mais j’ai laissé courir.

Jusqu’au jour J, celui ou j’ai eu une lueur et que j’ai trouvé le bon carton (oui, j’ai encore des cartons depuis 5 ans maintenant que nous sommes à la maison – remplis sans doutes de choses indispensables, mais plus tard), enfoui au fond de la cave avec tout plein d’objets identiques : une assiette de bébé, un obus en cuivre autrefois vase, un torchon à carreaux …

N’empêche que j’ai le fameux siphon, et même avec tous ses accessoires : la tête, le joint, le support à capsules. La dernière étape est de vérifier qu’il fonctionne encore. J’ai acheté les cartouches de gaz (et même qu’aujourd’hui, je viens aussi de retrouver par hasard les cartouches d’origine – quand je vous dis que je ne jette rien …) et de la crème. Le premier essai n’est pas transformé : la crème était épaisse, le sucre pas glace. Passons

Mais hier, j’ai eu l’idée de reprendre le mode d’emploi (lui aussi je l’ai re-déniché) et de tenter la crème au chocolat.

Alors, pour le dessert , j’ai rempli de petites verrines :

SALADE D’ORANGES ET SA MOUSSE AU CHOCOLAT

J’ai d’abord préparé la mousse au siphon :

Mélanger dans un bol : 1/8 litre  de crème fraiche très froide (12,5 cl), 1/16 (6 cl) de litre de lait, 50 g de sucre glace, 2 cuillerées à café bien bombées de chocolat en poudre (Van Machin). On mélange bien et on verse dans le siphon. On ferme et on vide une cartouche de gaz.

j’ai rempli a moitié les verrines , dans l’intention de poser dessus des quartiers d’oranges  pelés.

Mais pour que je jus ne « mouille » pas la mousse, il fait une petite barrière  – de chocolat croustillant.

Faire fondre doucement des barres de pralinoise. Mélanger dedans la moitié de son poids de crêpes dentelles croustillantes écrasées. Étaler sur une feuille d’aluminium en couche fine. Mettre à refroidir et passer quelques minutes au congélateur. On peut alors découper le chocolat à la dimension des verrines.

Cela donne : mousse au chocolat puis croustillant praliné et quartiers d’orange.

Un régal de légèreté. Mais quand même, la prochaine fois, je tenterai avec de la crème allégée.

Chuis très contente d’avoir retrouvé mon siphon : j’ai plein d’idées pour lui …

5 Replies to “Siphonmania

  1. Nous n’habitons pas la même maison par hasard ? parce qu’étrangement j’ai l’impression de vivre chez toi… enfin ou inversement ! sauf que moi je n’ai toujours pas craqué pour le siphon ! par contre j’ai un tas de trucs et de machins… mais j’en ai déjà parlé…

  2. petite interogation
    coucou je voulais savoir si c est de la créme a fouettée que tu utilise?? et aussi personellement je crois pas que ta mousse va monter avec de la crème allègée car c est la mg qui fait monter la crème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *