Mauricettes garnies

7 Avr

J’avais bien aimé mes premières mauricettes préparées pour une rencontre Zodio par Véronique du Monde de Milan.

Mais j’ai attendu des mois avant d’en réaliser. Un apéritif de fêtes et douze invités, c’est ce qu’il fallait pour les tenter.

Après ma version au Thermomix, je dévoile aussi la version robot. Ce serait dommage de passer à coté de cette recette pour défaut de Thermomix.

  • 500 g de farine, T55
  • 20 g de levure, fraiche
  • 10 g sucre
  • 40 g d’huile
  • 225 g d’eau
  • 1 œuf
  • 1 c à c de sel

le bain :

  • 1/2 litre d’eau
  • 1 c. à café de sel fin
  • 40 g de bicarbonate de soude

Pour la déco :

  • 1 œuf, pour dorer
  • des graines de sésame ou de pavot

Au Thermomix :

Mettre l’eau et la levure dans le bol du Thermomix et faire  chauffer à 37° pendant 2 minutes 30 –  Vitesse 2 .

Rajouter le reste des ingrédients et pétrir 2 minutes 30 – fonction épi. Laisser reposer la pâte dans le bol pendant 1 heure.

Au robot pâtissier :

Dans le bol muni du crochet, mettre la farine, faire un puits et ajouter l’eau, le lait tiède, la levure et le sel. démarrer à petite vitesse.
Ajouter le beurre et pétrir à nouveau pour intégrer le beurre.

Couvrir d’un torchon et laisser lever pendant 1 heure dans un endroit chaud. (Mon four possède une fonction spéciale – douce chaleur à 35°).

Dans les 2 cas, poursuivre la recette de la façon suivante :

Faire préchauffer le four à 200°.

Débarrasser la pâte sur un plan de travail fariné. Aplatir la pâte avec la paume de la main. Diviser la pâte en portions de 20 g.

Le mieux est de peser précisément avec une balance les premières mauricettes pour les avoir toutes bien calibrées.

Rouler les morceaux entre les deux mains farinées pour obtenir une boule bien régulière. Pincer la pâte pour bien refermer la petite boule.
Faire bouillir l’eau, le bicarbonate et le sel. Battre le jaune d’œuf dans un bol.

Plonger chaque Mauricette dans l’eau bouillante (c’est pour obtenir la coloration spécifique aux mauricettes) et la ressortir aussitôt avec une écumoire.

Déposer chacune dans une empreinte à tartelettes en silicone (ou sur une feuille de cuisson posée sur la plaque du four). Badigeonner au pinceau avec l’œuf battu.

Mettre au four environ 15 minutes  et surveiller la coloration.

Laisser refroidir sur une grille

Garnitures :

  • saumon fumé – ½ tranche de concombre – chantilly Crème de mascarpone -citron – ciboulette
  • rillettes d’écrevisses au zeste d’agrumes
  • délice de chèvre aux tomates séchées – dés de poulet rôti
  • Magret – confiture d’échalotes
  • Jambon de Parme – ½ tomate cerise – copeau de parmesan
  • Foie gras – confit d’oignons

Non garnies, elles se congèlent très bien.

Après refroidissement, déposer les mauricettes  sur une plaque perforée et mettre au congélateur quelques heures. Ensuite, on peut les mettre dans un sac de congélation.

Le jour J, il suffit de les laisser décongeler et de les garnir… c’est pas plus bête que çà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *