Bobun poulet croustillant

23 Nov

Pour garnir mon joli Bento, voici donc la recette de bobun qui va bien.

bobun5

Pour 2 personnes :

Préparation 25 minutes – Cuisson 10 minutes

la panure :

  • 1 cuillère à soupe de sauce de soja claire
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 1 morceau de gingembre (1/2 pouce )
  • 1 gousse d’ail
  • 1 œuf
  • Fécule de maïs

La salade :

  • 150 g de vermicelle de riz
  • 2 carotte
  • 1 concombre
  • 1 petite de boite de pousses de soja
  • 2 filets de poulet
  • 2 nems
  • 1 salade sucrine
  • quelques branches de coriandre fraîche
  • 2 branches de menthe fraîche
  • 40 g de cacahuètes non salées

la sauce :

  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 4 cuillères à soupe de sauce de poisson nuoc mam
  • 1 cuillères à soupe de sucre

Dans une petite casserole faire chauffer la sauce de poisson avec 3 cuillères à soupe d’eau et le sucre. Remuer pour dissoudre le sucre puis éteindre le feu et laisser refroidir.

la garniture :

Couper le poulet en lanières.

Éplucher ail et gingembre  et hacher finement le tout. Verser la sauce de soja et le vinaigre de riz dans un saladier. Poivrer. Déposer les morceaux de poulet, mélanger, couvrir de papier film et laisser reposer au frais une bonne demi-heure.

Faire chauffer le four et mettre les nems à réchauffer.

Couper les carottes et le concombre en julienne. Pour cela, j’utilise une mandoline (souvent livrée avec la grille adéquat). Égoutter les pousses de soja. Ciseler les feuilles de sucrine, lavées et essorées. Prélever les feuilles de coriandre et de menthe des tiges et ciseler le tout. Hacher grossièrement 80 g de cacahuètes et réserver.

Battre un œuf dans une assiette creuse et préparer un sachet plastique ( type sac de congélation). Verser la fécule à l’intérieur.

Égoutter le poulet avant de le déposer dans le sachet avec la fécule. Bien secouer le sachet fermé pour  enrober tous mes morceaux de poulet.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile d’olive.

Sortir les morceaux de poulet farinés du sac, les paner un à un dans l’œuf battu.

Remettre la volaille dans la fécule en secouant le sachet. Secouer chaque morceau pour le débarrasser du surplus.

Quand l’huile est à température, faire frire les aiguillettes pendant 3 à 4 mn en les retournant régulièrement. Égoutter sur du papier absorbant.

Pendant la cuisson du poulet, porter 1 litre d’eau à ébullition. Éteindre le feu et plonger les vermicelles de soja. Couvrir et laisser gonfler 2 minutes. Égoutter puis verser le vinaigre de riz et mélanger. Laisser refroidir.

Placer le vermicelle de soja dans le fond d’un saladier. Ajouter les carottes, le concombre, la coriandre et la moitié de la menthe. Arroser de sauce.

Couper les nems chauds en quatre et les déposer sur le bobun. Ajouter le poulet et parsemer de cacahuètes hachées et du reste d’herbes.

Servir de suite.

Pour le bento du lendemain, un petit peu d’organisation :

bobun1

La boite du fond est remplie de nouilles, de poulet croustillant et de nems coupés. Elle sera à faire tiédir au dernier moment au micro ondes.

bobun

La boite du haut est composée des crudités et herbes. La sauce est mise dans une petite boite spéciale à coté, à verser au dernier moment.

Un plat complet, délicieux pour amener au bureau.

Et servi sur une terrasse ensoleillée, c’est le summum. Un souvenir des derniers jours d’un automne exceptionnel avant l’arrivée directe de l’hiver.

bobun6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *