Noel approche : le gâteau des anges s’impose

18 Déc

 Pour varier un peu, un gros gâteau rond, moussu, tout blanc et léger. Voilà un dessert qui fera son effet.

 Comme c’est un gâteau d’origine outre Atlantique, les mesures sont différentes ; tous les ingrédients sont pesés en volume. Il suffit donc d’un verre doseur. Le moule est spécifique pour ce dessert mais en fin de billet, je vous raconterai comment on peut s’en passer.

On se régalera à 10 convives même gourmands.

Gâteau :

  • 310 ml de farine T45 220 g)
  • 375 ml de sucre (360 g)
  • 375 ml de blancs d’œufs (390 g –
  • environ 10 gros blancs d’œufs)
  • 15 ml de jus de citron et 1 c. à thé (5 ml) de crème de tartre
  • 1 c. à café de sel
  • 10 ml de vanille liquide
  • lemon curd au choix

 La crème :

  • 250 g de Philadelphia nature
  • 25 cl de crème fleurette
  • sucre en poudre (25 à 50 g)

Gâteau :

Faire préchauffer le four à 160°C.

Dans un bol, mélanger la farine, le sel et 180 ml (175 g) du sucre. Tamiser avec soin et réserver.

Verser les blancs d’œufs dans le bol du robot ou un très gros saladier. Monter le fouet sur le robot ou utiliser un batteur électrique. Battre les blancs jusqu’à ce qu’ils soient mousseux. Ajouter alors le jus de citron, la crème de tartre tamisée et la vanille et battre jusqu’à ce que la préparation forme des pics mous. Ajouter le reste du sucre en trois fois en fouettant toujours jusqu’à ce que les blancs soient fermes et brillants.

Remplacer le fouet par un batteur plat ou utiliser une maryse. Incorporer les ingrédients secs en les tamisant à petites fois sur les blancs d’œufs. Au robot utiliser la plus petite vitesse et à la main mélanger en soulevant délicatement la masse. 

Verser la pâte dans un moule à cheminée de 25 cm de diamètre non beurré. Piquer un couteau pointu dans la pâte pour éliminer les bulles d’air et lisser le dessus à la spatule.

Enfourner pour 40 à 45 minutes ou jusqu’à ce que le dessus du gâteau reprenne sa forme sous une légère pression du doigt. Retourner le moule sur sa cheminée ou la cheminée posée sur un petit support et laisser refroidir complètement à l’envers pour que le gâteau ne se tasse pas. Passer la lame d’un couteau sur les parois internes du moule pour détacher le gâteau. Démouler le gâteau et le mettre dans une assiette.

On peut préparer le gâteau à l’avance. Enveloppé dans un film élastique, fermé dans un contenant hermétique, il se conservera jusqu’à 2 jours à température ambiante et jusqu’à 1 mois au congélateur.

La crème de couverture :

Verser la crème très froide dans le bol du robot ou un très gros saladier. Monter la crème en chantilly. Ajouter le sucre. et fouetter jusqu’à obtenir une crème ferme.

Détendre la fromage frais au fouet ou dans le robot. Ajouter la crème montée et l’incorporer délicatement à la maryse ou au batteur plat à petite vitesse.

Montage :

Découper le gâteau en 4 tranches identiques. Prendre soin de les couper régulièrement. Je parle en connaissance de cause. Malgré mes précautions, mon gâteau tenait un peu de la tour de Pise et a menacé de s’écrouler.

Tartiner le fond du gâteau d’une fine couche de lemon curd. Poser une seconde tranche de gâteau et la couvrir de purée de fruits. Poser le troisième tranche de gâteau. Tartiner de lemon curd. Poser le dernier disque de gâteau.

Avant le repas, recouvrir le gâteau de la crème généreusement et régulièrement mais sans lisser.

Réserver au frais.

Décorer de fraises pas équeutées et tranchées.

Pour un premier essai, à défaut de crème de tartre j’ai utilisé 20 ml de jus de citron et j’ai rajouté 1 c. à café de bicarbonate de soude dans les ingrédients secs. J’ai ensuite cuit dans mon moule à cheminée en silicone. Et vraiment j’ai trouvé le résultat différent, pas meilleur ni moins bon, juste différent.

Mais dans tous les cas, c’est un dessert qui fait de l’effet, relativement léger, idéal pour un repas de fêtes.

2 Replies to “Noel approche : le gâteau des anges s’impose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *