Panna cotta pistache – coulis de fraises

7 Juin

Voilà un moment que je n’avais pas utilisé d’agar-agar. Il faut être précis dans son dosage, je crains toujours de rater la texture et je n’ai pas beaucoup de temps pour faire des essais. Et pour une fois, la première tentative à été la bonne.

J’ai aussi opté pour le sucre de bouleau une découverte récente mais prometteuse (à condition d’en trouver). Un pouvoir sucrant très important, un index glycémique faible et aucun arrière goût. Pour doser rien de plus facile : la moitié en volume de sucre en poudre.

C’est aussi l’occasion de préparer un coulis de fraises avec des fruits qui ont eux aussi, largement manqué de soleil. Je trouve que le coulis pardonne ce défaut des fruits de qualité moyenne.

Pour 6 verrines moyennes :

  • 20 cl de crème fraîche légère semi épaisse
  • 30 cl de lait d’amande
  • 3 g d’agar-agar Bio (exactement 3,4 g pesés avec la cuillère-balance)
  • 1 c. à soupe de sucre de bouleau
  • pâte de pistache (la valeur de 2 cubes de glace)
  • coulis de fraises

Dans une casserole, mélanger le lait d’amande et la crème.
Faire chauffer. Dès les premiers bouillons, ajouter l’agar-agar et laisser cuire 2 minutes sans cesser de remuer à l’aide d’un fouet pour bien répartir le gélifiant. Ajouter le sucre et mélanger le temps de le faire fondre. Ajouter la pâte de pistache et mélanger jusqu’à ce que l’ appareil soit bien homogène.
Verser dans les verrines, attendre le complet refroidissement, puis réserver au réfrigérateur.

Préparer un coulis de fraise (ou autre fuit rouge) : recette ici

Au moment de servir, verser quelques cuillerées de coulis bien frais sur la panna cotta et parsemer de pistaches crues non salées.

4 Replies to “Panna cotta pistache – coulis de fraises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.