Fête de la gastronomie … Blog en folie

23 Sep

… Moyen le jeu de mot, mais tout de même de circonstance.

Ce jour est l’occasion de donner une idée de toutes les facettes de la cuisine, fraîche, originale et gourmande mais surtout simple à réaliser avec un clin d’oeil aux appareils dont je suis un brin addict.

Pour commencer, simplicité et goût

clafoutis au chèvre frais :

Pour 6 à 8 parts :

Prêt en 50 min

  • 5 œufs
  • 40 cl de crème fraîche (légère – sans problème)
  • 300 g de chèvre frais
  • 2 gousses d’ail
  • 80 g de farine
  • 1 bouquet de basilic

Faire préchauffer le four à 180° (th. 6)

Peler les gousses d’ail. Rincer, sécher et effeuiller le basilic.

Dans un saladier ou le bol du robot, fouetter les œufs avec la crème liquide. Ajouter le fromage de chèvre émietté, l’ail écrasé et enfin la farine tamisée. Saler modérément et poivrer.

Verser dans un.moule à manqué antiadhésif puis enfourner pour 35 à 40 minutes.

Servir froid ou tiède accompagné d’une salade verte agrémentée d’une vinaigrette relevée.

Pour continuer, épices et originalité dans une terrine rigolote

Pain de viande

 Version mini terrine :

Version plat à gratin individuel :

  • 500 g de bœuf haché
  • 1,5  tranches de pain de mie
  • 90 ml de lait
  • 1 œuf
  • 1 oignon
  • 50 g de raisons secs
  • 50 g d’amandes hachées grossièrement
  • 3 c. à soupe de confiture de tomates vertes
  • 12.5 cl de jus de citron
  • 1 c. à soupe de curry en poudre
  • 1/2 c. à soupe de cardamome en poudre
  • 1 c. à soupe d’huile d’olive
  • 4 feuilles de laurier
  • sel, poivre du moulin
  • beurre
  • feuilles de laitue
  • concombre

Faire préchauffer le four à 200° (th. 6/7)

Émietter le pain et le faire tremper dans le lait quelques minutes.

Dans un cul de poule (saladier), détailler la viande et lui ajouter le pain essorée (bien conserver la lait), l’oignon haché, les raisons, les amandes et la confiture. Bien mélanger. Assaisonner avec le curry, la cardamome, le jus de citron, l’huile sel et poivre. Battre l’oeuf dans un bol et en verser la moitié dans la viande.

Beurrer un moule (à cake ou une terrine ou des plats à fours individuels)et remplir de viande. Égaliser la surface. Battre l’œuf restant avec le lait et verser sur les préparations. Couvrir des feuilles de laurier.

Enfourner pour 45 à 60 minutes selon la taille des plats. En cas de brunissement excessif, couvrir de papier aluminium)

Servir froid dans des bols garnis de feuilles de salade et de lanières de concombre.

et enfin, gourmandise, gourmandise et … gourmandises.

Mousse ivoire, coulis passion

Une mousse réalisée au siphon mais transposable en crème montée au fouet.

Pour 4 personnes :

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 3 minutes

Repos : 2 h minimum

  • 12 fruits de la passion
  • 2 c. à soupe de sucre
  • 1 c. à café de jus de citron vert
  • 1 gousse de vanille
  • 125 g de couverture ivoire (chocolat blanc)
  • 180 g de crème fleurette

Porter la crème à ébullition puis ver­ser sur le chocolat. Mélan­ger bien jusqu’à complète dissolution du chocolat et laisser refroidir à température ambiante.

Verser dans un si­phon. Visser le couvercle, puis 1 à 2 cartouches de gaz le siphon tête en bas,bien se­couer et placez au frais pendant environ 2 heures (la durée peut varier fonction de la température du frigo)

Couper les fruits de la pas­sion en deux. Dans une casserole, récupérer la pulpe et les graines de 7 d’en­tre eux et seulement la pulpe des 5 autres (en utilisant un chinois ou une passoire).

Ajouter le sucre, le jus de citron vert, les graines grattées d’une gousse de vanille.

Placer la casserole sur le feu et cuire pendant 3 minutes sur feu moyen. Laisser refroidir et mettre au frais.

Au moment de servir, ré­partir le coulis passion dans 4 verrines. Secouer le siphon, puis recouvrir de mousse au chocolat blanc en actionnant le siphon tête en bas. Servir sans attendre.

Vraiment une belle invention la gastronomie, non ?

J’avoue avoir craqué pour la mousse ivoire, mais je vous recommande aussi la terrine inspiration indienne. En tous cas, des recettes simples mais qui en jettent.

One Reply to “Fête de la gastronomie … Blog en folie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.